BOXE

 BOXE

Historique

Joseph Charlemont

1839 – 1918, France

Maître d’armes et entraîneur de boxe française. Il était le père de Charles Charlemont. Il apprend la boxe française dite méthode Joinville ainsi que la canne de combat auprès du bataillon éponyme. En 1862, il met au point une nouvelle méthode apprise de Charles Lecour et de Louis Vigneron. Il contribua largement à la popularité de la boxe française en la transformant en pratique sportive et éducative. C’est à Bruxelles qu’il écrit son premier ouvrage, publié en 1878 sous le titre de « Théorique et pratique de la boxe française ».


La boxe française s’enseigne comme la grammaire, le dessin ou la musique. Nous pouvons ajouter que c’est le seul de tous les exercices physiques où il n’y ait jamais d’accident, contrairement à l’escrime à l’épée et à la gymnastique aux agrès (…)

Notre pratique

Le Bartitsu

Nous pratiquons la boxe afin de savoir prendre une garde et porter des coups à mains nues, encore une fois nous sommes dans une pratique de rue et non une pratique sportive (qui impliquerait des gants).
Porter des coups à mains nues demande une technicité particulière afin de ne pas se blesser les mains en frappant.
La boxe française implique une utilisation commune des pieds et des poings, forme le corps à l’esquive et aux déplacements.

 

 

Techniques de défense

Pieds
Poings

 

Entraînements

Les Jeudis
20h45 – 22h30

 3 Allée des Jardins 21800 Quetigny

Les sources